04 93 74 93 60
Climatic Elec

Depoussierage réseau de gaine

Conduit VMC à nettoyer

Bouche VMC

VMC Résidentiel

VMC Immeuble Copropriétée

Entretien Caisson d'extraction VMC

Pose VMC

 La Ventilation mécanique contrôlé, indispensable pour évacuer l’air vicié d’un appartement ou d’un local, permet d’obtenir un renouvellement d’air, règles la plupart du temps les problèmes d’humidité et améliore le rendement du chauffage.

Entretien VMC

ENTRETIEN AVEC HYGIENISATION DE RESEAU GAINE DE VENTILATION DE CLIMATISATION ET DE VMC (Ventilation mécanique contrôlée)

Entretien VMC d’immeuble de type résidentiel, hôtel, bureau et tertiaire. Nous traitons les réseaux de VMC du diamètre 100 mm au diamètre 600 mm

Principe de fonctionnement d’un système de Vmc Hygroréglable

Le nettoyage comprend : Les conduits, les caissons d’extraction avec les pales de ventilation  et les bouches d’extraction.

  • Nous inspectons les réseaux par Camera avant et après les travaux de dépoussiérage et d’hygienisation.
  • Nous effectuons nos travaux par aspiration-brossage avec filtration
  • Notre entreprise vérifie aussi le bon fonctionnement des turbine ainsi que les connexions électrique, nous pouvons aussi sur demande vous remplacer les courroies et les bouches de ventilation détériorées.
  • Nous intervenons uniquement à Mandelieu, Cannes, Antibes Juan Les Pins Sophia Antipolis Valbonne Mougins Biot Villeneuve-Loubet Cagnes sur Mer et Saint Laurent du Var

 

Tout savoir sur la VMC Résidentiel

La ventilation mécanique contrôlée (VMC) est un mécanisme destiné à assurer le renouvellement de l’air à l’intérieur des habitations, notamment pour les pièces dites humides : salles de bains, toilettes, cuisines, …

Pourquoi nettoyer une VMC ?

A force d’être utilisée, une VMC s’encrasse inévitablement. La nettoyer permet donc de préserver l’efficacité de l’installation en retirant les poussières accumulées au fil du temps. Sans entretien, l’air va peu à peu moins circuler et la qualité de l’air sera altérée en rendant votre local ou votre logement plus humide. Le nettoyage aura aussi un impact sur votre consommation énergétique.

Que dit la réglementation actuelle ?

La réglementation de base s’appuie sur le Code de la Construction et de l’Habitation de 1958 qui définit les pièces techniques et les pièces principales ainsi que la nécessité d’un système d’aération par pièce. Il prescrit également l’implantation de grilles de ventilation hautes et basses.
La ventilation de l’habitat est réglementée depuis 1969. L’arrêté du 24 mars 1982, modifié par l’arrêté du 28 octobre 1983 ont apporté des évolutions qui précisent le principe d’aération générale et permanente ainsi que les débits à extraire.
Ainsi, le renouvellement d’air des bâtiments d’habitation repose sur le principe de la ventilation générale (toutes les pièces du logement sont traitées) et permanente (la ventilation ne peut être interrompue).
La circulation de l’air doit pouvoir se faire par l’entrée d’air dans les pièces principales (séjour, chambres) et son extraction dans les pièces de service (cuisine, salles de bains, WC).

Dans un souci d’économie d’énergie, les notions de modulation du débit ont été introduites de façon successive :

  • Apparition du double débit d’extraction en cuisine (arrêté du 24 mars 1982) ;
  • Variation du débit extrait en fonction de l’humidité de l’air du logement (arrêté du 28 octobre 1983).

Débits d’air réglementaires à atteindre par pièce :

Débits extraits exprimés en m3 par heure

Nb. de pièces principales du logement

Débit mini pour l’ensemble du logement

Cuisine*

Salles de bains ou de douches*

Autre salle d’eau

WC (unique)

WC (multiple)

1
2
3
4
5
6
7

35
60
75
90
105
120
135

20/75
30/90
45/105
45/120
45/130
45/135
45/165

15
15
30
30
30
30
30

15
15
15
15
15
15
15

15
15
15
30
30
30
30

15
15
15
15
15
15
15

* Débit minimal / débit nominal

Article 1er (extrait) :

  • L’aération doit être générale et permanente
  • L’air doit pouvoir circuler librement des entrées d’air situées en pièces principales vers les bouches d’extraction situées en pièce de service.

Débits minimum dans le logement :

Nombre de pièces principales

1

2

3

4

5

6

7

Débit total minimal en m3/heure

35

60

75

90

105

120

135

Débit minimal en cuisine en m3/heure

20

35

45

45

45

45

45

Hygiène de l’air

La pollution, due à l’activité humaine, ou la contamination, venue de l’extérieur, s’installe progressivement chez vous et dans chaque logement si l’air n’est pas renouvelé. Les mauvaises odeurs, issues de la cuisine par exemple, la buée dans la salle de bain ou l’humidité persistent dans les pièces qui ne sont pas correctement ventilées. Cela peut également entraîner à terme des moisissures et des dégradations plus rapides de votre mobilier.

La ventilation, en extrayant l’air pollué et en le remplaçant par de l’air frais, va donc renforcer à la fois le confort et les conditions d’hygiène chez vous. Votre santé et votre bien-être en dépendent !

La VMC offre une circulation de l’air constante et en toutes saisons. La ventilation est créée mécaniquement par un groupe d’extraction équipé d’un ventilateur. Il en existe plusieurs versions :

  • VMC à simple flux standard ;
  • VMC à simple flux hygro-variable ;
  • VMC à simple flux hygro-réglable ;
  • VMC à double flux.

Qualité de l’air intérieur par l’ Ademe : 

Arrêté du 8 octobre 1987
Dans le dossier de maintenance, doivent être consignés les résultats des opérations visées ci-dessous et effectuées au moins une fois par an :

  • Contrôle du débit global d’air neuf de l’installation.
  • Examen de l’état de tous les éléments de l’installation.

Extrait du Règlement Sanitaire Départemental Type RSDT Extrait de la circulaire du 9 août 1978 modifiée (JONC du 13 septembre 1978 relative à la révision du RDST)
Qualité des circuits d’air et des conduits de ventilation

  • article 31.2 – Conduits de ventilation : Les conduits de ventilation doivent être également en bon état de fonctionnement et ramonés chaque fois qu’il est nécessaire.
  • article 65 – Prescriptions relatives aux installations de ventilation et à leur fonctionnement : Le circuit d’amenée d’air doit être nettoyé avant la mise en service surtout s’il peut y avoir présence de gravats et d’humidité.

Extrait du Code du Travail
Responsabilité du chef d’établissement dans la maintenance de la ventilation

  • Décret n° 84 – 1093 du 7 décembre 1984 – responsabilité du chef d’établissement de maintenir les installations de ventilation en bon état de fonctionnement et d’en assurer régulièrement Destiné aux chefs d’établissements : Il est de la le contrôle.
  • Art. R 232-5 – Aération, assainissement : Maintenir un état de pureté de l’atmosphère propre à préserver la santé des travailleurs. Locaux à pollution spécifique : captation des poussières, gaz ou vapeurs au plus près de leur source d’émission. Eviter les odeurs désagréables et les condensations.